Q2 Market & Strategy Update

Banques centrales: « prolonger l’expansion »

Ken Leech
06 mai 2019
Bien que le taux de croissance mondial se soit ralenti et reste très modeste, nous nous attendons à ce qu’il soit légèrement supérieur à 3,5 % pour l’année. Nous considérons l’inversion récente d’une partie de la courbe des rendements comme un signe d’alerte orange plutôt que comme un signal rouge clignotant de récession imminente. 

Note de synthèse

  • En l’absence de menace apparente de hausse de l’inflation et en présence d’une croissance mondiale médiocre, la Fed et les autres banques centrales ont été encouragées à exprimer ouvertement que leur « objectif global » est de prolonger l’expansion.
  • Ce soutien de la politique monétaire a aidé les produits sur écart à reprendre pied après un quatrième trimestre 2018 difficile, en affichant une excellente reprise au premier trimestre 2019. Nous étions bien placés pour tirer parti du rebond.
  • Nous considérons l’inversion récente d’une partie de la courbe des rendements (taux à 3 mois/10 ans) comme un signe d’alerte orange plutôt qu’un signal rouge clignotant indiquant une récession imminente.
  • Et bien que le taux de croissance mondial se soit ralenti et reste très modeste, nous nous attendons à ce qu’il soit légèrement supérieur à 3,5 % pour l’année.
  • Le différend commercial actuel entre les États-Unis et la Chine et les données démographiques défavorables freinent les taux de croissance mondiaux.
  • Les marchés émergents ont bien rebondi après la fin d’année difficile de 2018 et, bien qu’il soit volatil, nous pensons que ce secteur obtiendra de meilleurs résultats au cours de la prochaine année.

Analyse du marché

  • La croissance mondiale a ralenti et subi des vents contraires persistants dus au niveau élevé de l’endettement, aux risques commerciaux et au ralentissement de la croissance démographique.
  • La Réserve fédérale américaine (Fed) a basculé pour adopter une attitude conciliante en déclarant qu’elle ne prévoyait aucune hausse de taux cette année.
  • Dans l’ensemble, les banques centrales s’emploient à prolonger l’expansion, sans faire référence à une menace imminente de hausse de l’inflation.
  • La courbe des rendements a émis un signal d’avertissement lorsque la partie de la courbe à 3 mois/10 ans s’est inversée, mais la pente de la partie à 5 ans/30 ans s’est accentuée.
  • Les marchés obligataires du monde entier ont connu une forte reprise, l’Allemagne et le Japon se trouvant actuellement dans une situation de taux d’intérêt négatifs, ce qui, en comparaison, rend les taux américains attractifs.

Perspectives économiques aux États-Unis

  • En prenant en compte un faible taux de chômage, une confiance élevée des consommateurs et un désendettement des ménages depuis la crise financière, nous pensons que les conditions financières sont favorables à la croissance économique.
  • La robustesse du secteur de la fabrication a fortement contribué à la croissance, supérieure à la tendance, que l’on a constatée au cours des dernières années et, même si elle est redescendue à son niveau de 2015-2016, nous pensons qu’elle restera stable.
  • Dans l’ensemble, nous sommes d’accord avec la plupart des prévisionnistes estimant que la situation aux États-Unis devrait être bonne cette année.

Perspectives économiques mondiales

  • Bien que la croissance mondiale ait ralenti, nous pensons qu’elle restera robuste au cours de cette année et atteindra un taux annuel de 3,5 %, voire légèrement supérieur.
  • Nous nous attendons à ce que les banques centrales dans le monde restent fortement axées sur une attitude accommodante et sur le maintien de l’expansion.
  • Nous restons très attentifs à la possibilité de risques commerciaux, mais nous pensons qu’il y a lieu d’être optimiste, au moins à court terme.
  • Alors que les banques centrales du monde entier ont adopté une attitude plus accommodante, nous nous attendons à une politique asymétrique : les responsables des banques centrales pourraient assouplir davantage leur politique en cas d’accentuation de la décélération de la croissance ou des taux d’inflation, mais des renversements importants seraient nécessaires dans les deux cas pour que nous envisagions un resserrement.
  • Europe : compte tenu de la tendance à la stagnation de la dette et du soutien positif des banques centrales, nous prévoyons que la croissance en Europe sera proche de la tendance pour l’année, pour atteindre approximativement un taux de 1,0 % à 1,25 %.
  • Japon : nous prévoyons une croissance modérée au Japon, compte tenu du très faible taux de chômage, de son soutien à la politique extrêmement accommodant et des taux d’inflation à peine supérieurs à zéro.
  • Chine : après un ralentissement de la croissance l’année dernière, la Chine a pris des mesures agressives pour rétablir la croissance en réduisant les taux, les réserves obligatoires et les impôts. Nous estimons par conséquent que la croissance chinoise va s’améliorer.

Thèmes d’investissement

  • Après avoir constaté de longues tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, nous pensons qu’il est tout à fait possible qu’un accord globalement positif pour les marchés soit conclu.
  • Haut rendement : nous pensons qu’il existe dans ce domaine une opportunité de valeur relative car les évaluations de prêts bancaires semblent actuellement attrayantes par rapport au haut rendement, ce qui est rarement arrivé dans le passé.
  • Investment grade : la « surabondance » de BBB en 2018 s’est transformée en un « régime de dette » en 2019, mais nous sommes fermement convaincus que tous les BBB ne se valent pas. Nous sommes très sélectifs dans les domaines et les secteurs, en favorisant les secteurs bancaire, énergétique et de base, dans lesquels les agences de notation vont probablement améliorer les notes.
  • Marchés émergents (ME) : après une année 2018 très difficile (hausse des taux américains, revalorisation du dollar américain, ralentissement de la croissance mondiale), nous pensons que les ME représentent une opportunité exceptionnelle, bien que volatile, si on se fonde sur les valorisations actuelles.
  • Titres adossés à des créances hypothécaires (MBS) : à notre avis, les fondamentaux du logement sont favorables, mais nous n’anticipons pas d’augmentation rapide des cours. Les normes de souscription étant restées strictes depuis la crise financière, nous estimons toujours que les MBS continueront d’être assez robustes.

Points marquants de l’analyse quantitative

  • L’indice de volatilité VIX est en baisse, mais nous considérons toujours le Brexit comme un risque, bien que nous ne pensions pas que la question se règlera sans accord (par un « no deal »).
  • Nous pensons que les ME vont générer des bénéfices maintenant et qu’il est pratiquement hors de question de prévoir un resserrement à court terme de la politique des banques centrales.
  • Nous considérons l’inversion récente des taux à 3 mois/10 ans comme un signe de prudence mais pas comme un signe annonciateur définitif d’une récession. Nous prendrons l’avertissement d’une accumulation des risques plus au sérieux si l’inversion persiste pendant plusieurs semaines ou davantage.
  • Bien que le commerce mondial et la croissance mondiale soient bénéfiques pour les États-Unis, ils bénéficient, à notre avis, davantage aux autres pays en raison de la part de leurs économies exposée au commerce mondial. Inversement, lorsque la croissance mondiale ralentit, le dollar a tendance à rester fort.

Définitions :

La courbe des rendements montre la relation entre les rendements et les dates d’échéance pour une catégorie similaire d’obligations.

Une inversion de la courbe des rendements est une situation du marché dans laquelle les rendements des obligations à plus long terme sont inférieurs à ceux des émissions à plus court terme.

Les marchés émergents (ME) sont des pays connaissant une activité sociale ou économique en voie de croissance et d’industrialisation rapides. Ces pays sont parfois aussi appelés pays en développement ou moins développés.

La Réserve fédérale (« Fed ») est chargée de formuler une politique qui vise à promouvoir la croissance économique, le plein emploi, la stabilité des prix et un modèle durable du commerce et des paiements internationaux.

Un titre adossé à des créances hypothécaires (Mortgage-Backed Security ou MBS) est un type de titre adossé à des actifs qui est garanti par un prêt hypothécaire ou une série de prêts hypothécaires.

L’indice de volatilité (Volatility Index ou VIX) du Chicago Board Options Exchange (CBOE) est une mesure des anticipations du marché en matière de volatilité à court terme, telles qu’elles sont exprimées par les cours des options de l’indice boursier S&P 500.

  • Informations Importantes

    Tous les investissements comportent des risques, dont celui d'une perte de capital. Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs. Un investisseur ne peut investir directement dans un indice. Les performances des indices non gérés ne tiennent compte d’aucuns frais ou droits d’entrée.

    Les titres de capital sont sujets à des fluctuations de cours et peuvent occasionner une perte de capital. Les titres obligataires exposent leurs détenteurs aux risques de taux d’intérêt, de crédit, d’inflation et de réinvestissement, ainsi qu'à une possible perte de capital. Quand les taux d’intérêt augmentent, la valeur des titres obligataires diminue. Les investissements internationaux sont sujets à des risques spéciaux, dont les fluctuations des devises, ainsi que les incertitudes sociales, économiques et politiques qui peuvent en accentuer la volatilité. Ces risques sont amplifiés dans les marchés émergents.

    Les opinions et les avis exprimés dans le présent document ne sauraient être interprétées comme une prédiction ou une prévision relative à la performance ou à des événements réels ou futurs, une garantie de résultats futurs, des recommandations ou des conseils. Les énoncés figurant dans ce document ne sauraient être considérés comme des recommandations d’achat ou de vente de titres. Les énoncés prospectifs sont sujets à des incertitudes susceptibles d’engendrer des évolutions ou des résultats nettement différents des anticipations exprimées. Ces informations ont été préparées à partir de sources jugées fiables mais leur exactitude et leur exhaustivité ne peuvent être garanties. Les informations et les opinions exprimées par Legg Mason ou par ses sociétés affiliées sont à jour à la date indiquée. Elles sont susceptibles d’être modifiées sans préavis et ne tiennent pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ou des besoins particuliers de chaque investisseur.

    La diversification ne saurait garantir un gain ou protéger contre une possible perte.

    La gestion active ne saurait garantir un gain ou protéger contre un repli des marchés.

    Par définition, les prévisions comportent des limites et ne sauraient être considérées comme des indicateurs fiables de la performance réelle ou future.

    Tous les investissements comportent des risques, dont celui d'une perte de capital.

    La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent peuvent aussi bien baisser qu'augmenter et les investisseurs peuvent ne pas récupérer les montants initialement investis. De plus, ils peuvent être affectés par les variations de taux d’intérêt et de taux de change, les conditions générales de marché, les évolutions politiques, sociales et économiques et d’autres facteurs variables. L’investissement comporte des risques tels que d'éventuels retards de paiements ou des pertes de revenu ou de capital. Ni Legg Mason ni aucune de ses sociétés affiliées ne garantissent un quelconque taux de rendement ou la restitution du capital investi.

    Les titres de capital sont sujets à des fluctuations de cours et peuvent occasionner une perte de capital. Les titres obligataires exposent leurs détenteurs aux risques de taux d’intérêt, de crédit, d’inflation et de réinvestissement, ainsi qu'à une possible perte de capital. Quand les taux d’intérêt augmentent, la valeur des titres obligataires diminue.

    Les investissements internationaux sont sujets à des risques spéciaux, dont les fluctuations des devises, ainsi que les incertitudes sociales, économiques et politiques qui peuvent en accentuer la volatilité. Ces risques sont amplifiés dans les marchés émergents.

    Les matières premières et les devises comportent des risques accrus, notamment du fait des conditions de marché, des conditions politiques, réglementaires, et naturelles. Ces classes d'actifs ne sont pas adaptées à tous les investisseurs.

    Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs.

    Veuillez noter qu’un investisseur ne peut investir directement dans un indice.

    Les performances des indices non gérés ne tiennent compte d’aucuns frais ou droits d’entrée.

    Informations importantes:

    Les opinions et les avis exprimés dans le présent document ne sauraient être interprétées comme une prédiction ou une prévision relative à la performance ou à des événements réels ou futurs, une garantie de résultats futurs, des recommandations ou des conseils. Les énoncés figurant dans ce document ne sauraient être considérés comme des recommandations d’achat ou de vente de quelconques instruments financiers. Les énoncés prospectifs sont sujets à des incertitudes susceptibles d’engendrer des évolutions ou des résultats nettement différents des anticipations exprimées. Ces informations ont été préparées à partir de sources jugées fiables mais leur exactitude et leur exhaustivité ne peuvent être garanties. Les informations et les opinions exprimées par Legg Mason ou par ses sociétés affiliées sont à jour à la date indiquée. Elles sont susceptibles d’être modifiées sans préavis et ne tiennent pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ou des besoins particuliers de chaque investisseur.

    Les informations contenues dans ce document sont confidentielles et exclusives. Elles ne peuvent être exploitées que par leur destinataire. Legg Mason, ses sociétés affiliées et leurs dirigeants ou employés déclinent toute responsabilité quant aux pertes résultant de l'utilisation du présent document ou de son contenu. Ce support ne saurait être reproduit, distribué ou publié sans l’autorisation écrite préalable de Legg Mason. La distribution de ce document peut faire l'objet de restrictions dans certains territoires. Toute personne qui se retrouverait en possession de ce document doit demander conseil pour en comprendre le détail et respecter, le cas échéant, ses restrictions.

    Il se peut que ce document ait été préparé par un conseiller ou une entité affilié(e) à une entité mentionnée ci-dessous du fait d’un contrôle commun ou d'une propriété commune de Legg Mason, Inc. Sauf indication contraire, le symbole « $ » représente le dollar américain.

    Ce document ne doit être distribué que dans les pays et auprès des destinataires indiqués.

    Tous les investisseurs au Royaume-Uni, clients professionnels et contreparties éligibles dans les pays de l’UE et de l’EEE à l’exception du Royaume-Uni et les Investisseurs Qualifiés en Suisse:

    En Europe (hors Royaume-Uni et Suisse), le présent document est publié par Legg Mason Investments (Ireland) Limited, dont le siège social est sis au Floor 6, Building Three, Number One, 126 Pembroke Road, Ballsbridge, Dublin 4, DO4 EP27. Enregistrée en Irlande sous le numéro 271887. Agréée et réglementée par la Banque centrale d’Irlande. 

    Au  Royaume-Uni, publié et approuvé par Legg Mason Investments (Europe) Limited dont le siège social est situé au 201 Bishopsgate, London, EC2M 3AB. Enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles sous le numéro 1732037. Agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority.

    En Suisse, ce document est émis et approuvé par Legg Mason Investments (Switzerland) GmbH. Agréé et réglementé par l’Autorité Fédérale de Surveillance des Marchés Financiers FINMA. Le représentant en Suisse est FIRST INDEPENDENT FUND SERVICES S.A., Klausstrasse 33, CH-8008 Zurich. Le service de paiement en Suisse est NPB Neue Privat Bank AG, Limmatquai 1, CH-8022 Zurich. Le prospectus, les documents d’information clés pour l’investisseur, le mémorandum et les statuts du fonds ainsi que les derniers rapports annuel et semestriel peuvent être obtenus gratuitement auprès du représentant en Suisse.

    Tous les investisseurs à Hong Kong et à Singapour :

    Ce document est fourni par Legg Mason Asset Management Hong Kong Limited à Hong Kong et Legg Mason Asset Management Singapore Pte. Limited (numéro d’enregistrement (UEN) : 200007942R) à Singapour.

    Ce document n’a été examiné par aucune autorité de réglementation à Hong Kong ou à Singapour.

    Pour tous les investisseurs de la République populaire de Chine (« RPC ») :

    Ce document est fourni par Legg Mason Asset Management Hong Kong Limited aux destinataires prévus en RPC. Le contenu de ce document n'est destiné qu'à la Presse ou aux investisseurs de la RPC qui investissent dans le Produit QDII proposé par la banque commerciale de RPC en conformité avec la réglementation de la Commission de Réglementation Bancaire de Chine. Les investisseurs doivent lire le document d’offre préalablement à toute souscription. Veuillez demander conseil auprès des banques commerciales de RPC et/ou d'autres conseillers professionnels, si nécessaire. Veuillez noter que Legg Mason et ses sociétés affiliées sont les Gestionnaires de fonds « offshore » dans lesquels seuls les Produits QDII investissent. Legg Mason et ses sociétés affiliées ne sont autorisés par aucune autorité de réglementation à mener des activités commerciales ou d'investissement en Chine.

    Ce document n'a été examiné par aucune autorité de réglementation de la RPC.

    Distributeurs et investisseurs existants en Corée du Sud et distributeurs à Taïwan :

    Ce document est fourni par Legg Mason Asset Management Hong Kong Limited aux destinataires admissibles en Corée du Sud et par Legg Mason Investments (Taiwan) Limited (Numéro d'enregistrement : (98) Jin Guan Tou Gu Xin Zi Di 001 ; Adresse : Suite E, 55F, Taipei 101 Tower, 7, Xin Yi Road, Section 5, Taipei 110, Taiwan, R.O.C. ; tél : (886) 2-8722 1666) à Taïwan. Legg Mason Investments (Taiwan) Limited opère et gère ses activités de manière indépendante.

    Ce document n'a été examiné par aucune autorité réglementaire de Corée ou de Taïwan.

    Tous les investisseurs sur le continent américain :

    Ce document est fourni par Legg Mason Investor Services LLC, courtier-négociant enregistré aux États-Unis qui comprend Legg Mason Americas International. Legg Mason Investor Services, LLC, membre de la FINRA et de la SIPC, et toutes les entités mentionnées sont des filiales de Legg Mason, Inc.

    Tous les investisseurs en Australie et Nouvelle-Zélande:

    Ce document est publié par Legg Mason Asset Management Australia Limited (ABN 76 004 835 839, AFSL 204827) (« Legg Mason »). Son contenu est confidentiel et exclusif. Il est uniquement destiné à Legg Mason, et à ses clients ou prospects auxquels il a été transmis. Ce contenu ne peut pas être reproduit ni distribué à toute autre personne, sauf aux conseillers professionnels du client.

    © 2018 Legg Mason Investor Services, LLC, membre de la FINRA et de la SIPC. Legg Mason Investor Services, LLC est une filiale de Legg Mason, Inc.