Investment Insights

Mégalopoles : Une opportunité de grande dimension

Asie-Pacifique hors Japon

Daniel Fitzgerald, CFA, Portfolio Manager
31 décembre 2019

Plus de la moitié des mégalopoles du monde se trouveront dans la région Asie-Pacifique hors Japon d'ici 2030, ce qui représente une opportunité d'investissement sur plusieurs décennies dans des actifs réels.

Croissance de la population = demande pour des actifs réels

La croissance démographique joue un rôle essentiel dans notre thèse d'investissement pour les actifs réels. Tout simplement, plus une population augmente, plus la demande pour les services essentiels que procurent les Actifs réels est élevée. Une population croissante signifie un trafic accru sur les péages, plus de passagers transitant par les aéroports et plus de personnes visitant les centres commerciaux locaux.

La locomotive démographique mondiale

La région Asie-Pacifique hors Japon (« APexJ ») est un moteur de croissance démographique affichant l'une des croissances démographiques les plus rapides au monde. Les taux de croissance prévus jusqu'en 2030 sont bien supérieurs à ceux des autres régions du monde, tant en pourcentage qu'en valeur absolue.

Croissance démographique prévue : 2015 à 20301

Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). *Basé sur les pays de l'indice MSCI AC Asia Pacific ex Japan. Les prévisions sont par nature limitées et ne doivent pas être considérées comme des indicateurs de performance réelle ou future. Les indices ne sont pas gérés et ne sont pas disponibles pour un investissement direct. Les rendements des indices ne comprennent pas les frais d’acquisition ou autres. Ces informations sont fournies à titre d’exemple uniquement et ne reflètent pas les rendements réels des placements.

L'urbanisation fait croître la population des villes

Nous constatons également des niveaux importants de croissance démographique due à l'urbanisation dans la région, les gens migrant de plus en plus vers les villes (par exemple pour une meilleure vie, des perspectives d'emploi, l'éducation, etc.). Ceci a son importance, car si certains pays peuvent connaître des niveaux anémiques de croissance démographique globale, leurs villes de premier rang continuent de croître rapidement.

La Chine est un bon exemple. Si le taux de croissance démographique global prévu pour le pays est faible, les taux de croissance annuels dans les villes sont parmi les plus élevés au monde.

Croissance démographique prévue pour les grandes villes chinoises : 2015 – 2030 (%)2

Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Les prévisions sont par nature limitées et ne doivent pas être considérées comme des indicateurs de performance réelle ou future. Ces informations sont fournies à titre d’exemple uniquement et ne reflètent pas les rendements réels des placements.

Il y a de la place pour des populations urbaines plus importantes

L'urbanisation totale dans notre univers d'investissement reste faible, ce qui laisse de la place pour la croissance. Les Nations Unies (ONU) s'attendent à ce que l'urbanisation dans la région continue d'augmenter, passant de 47 % à 57 % d'ici 20303.

L'urbanisation en 2015 et 2030 dans toute l'Asie

Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Les prévisions sont par nature limitées et ne doivent pas être considérées comme des indicateurs de performance réelle ou future. Ces informations sont fournies à titre d’exemple uniquement et ne reflètent pas les rendements réels des placements.

Ceci implique une croissance importante des populations urbaines, avec des taux de croissance à des multiples de ce que nous voyons dans d'autres régions.

Croissance de l'urbanisation entre 2015 et 2030

Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). *Basé sur les pays de l'indice MSCI AC Asia Pacific ex Japan. Les prévisions sont intrinsèquement limitées et ne doivent pas être considérées comme des indicateurs du rendement réel ou futur. Les indices ne sont pas gérés et ne sont pas disponibles pour un investissement direct. Les rendements des indices ne comprennent pas les frais d’acquisition ou autres. Ces informations sont fournies à titre d’exemple uniquement et ne reflètent pas les rendements réels des placements.

L'Inde offre un exemple flagrant de cette croissance. Son urbanisation devrait augmenter de 22 %4 d’ici 2030. Ceci portera l'urbanisation totale à 40 % d'ici là, ce qui ajoutera 100 millions de personnes supplémentaires vivant dans ses grandes villes5.

Les grandes villes se développent plus rapidement en Asie

Les mégalopoles (c'est-à-dire les villes de plus de 10 millions d'habitants), sont des villes de taille importante formant un pôle d’attraction majeur pour les actifs réels en raison de leur niveau de population concentré et de leur croissance attendue.

Selon les données des Nations Unies (ONU), il existe actuellement 29 villes répondant à la définition de mégalopole à l'échelle mondiale6. Aujourd'hui, la plus grande ville est Tokyo, mais la plus grande ville en 2030 devrait être Delhi en Inde.

Compte tenu des tendances d'urbanisation susmentionnées, le nombre de mégalopoles en Asie devrait croître à un rythme plus rapide que dans n'importe quelle autre région du monde. D’ici 2030, on assistera notamment à une augmentation de près de 50 % du nombre de mégalopoles asiatiques. Dès lors, la moitié des mégalopoles du monde proviendront de cette région7.

Mégalopoles en 2015 et 2030

Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Les prévisions sont par nature limitées et ne doivent pas être considérées comme des indicateurs de performance réelle ou future. Ces informations sont fournies à titre d’exemple uniquement et ne reflètent pas les rendements réels des placements.

Les nouvelles mégalopoles asiatiques qui verront le jour entre 2015 et 2030 comprennent Chengdu et Nanjing en Chine, Ho Chi Minh Ville au Vietnam, Bangkok en Thaïlande, Chennai, Ahmadabad et Hyderabad en Inde et Séoul en Corée du Sud. L'Inde et la Chine représenteront à elles seules plus des deux tiers des mégalopoles asiatiques d'ici 2030.

Bangkok n'est actuellement pas une mégalopole, mais en deviendra une d'ici 2020. La position actuelle Digital Telecom Infrastructure Fund, qui investit dans des tours de télécommunication et des câbles à fibres optiques, est bien placée pour profiter de l'augmentation du nombre d'abonnés à la téléphonie mobile et de l'utilisation du haut débit découlant de l'urbanisation.

Mégalopoles en APexJ en 2030

Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). *Nouvelles mégalopoles en APexJ entre 2015 et 2030. Les prévisions sont par nature limitées et ne doivent pas être considérées comme des indicateurs de performance réelle ou future. Ces informations sont fournies à titre d’exemple uniquement et ne reflètent pas les rendements réels des placements.

D'ici 2030, Tokyo sera la seule mégalopole du monde développé à figurer dans le top 10, Osaka et New York étant dépassées par des villes du monde en voie de développement.8.

Mégalopoles en APexJ en 2030

Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Les prévisions sont par nature limitées et ne doivent pas être considérées comme des indicateurs de performance réelle ou future. Ces informations sont fournies à titre d’exemple uniquement et ne reflètent pas les rendements réels des placements.

Cela représente un déplacement des centres de population mondiaux des marchés développés vers les marchés émergents. Il est intéressant de noter que les villes asiatiques importantes comme Pékin, Mumbai et Delhi seront toutes plus grandes que les grandes villes américaines telles que New York.

Shenzhen : De la ferme à la mégalopole et bien plus encore

Shenzhen, techniquement parlant une mégalopole depuis 20109, est un exemple fantastique de l'urbanisation et de la croissance démographique de la région. Terre agricole il y a encore 40 ans, elle s'est développée pour devenir une grande ville chinoise dynamique et peuplée.

Il est intéressant de noter que les estimations de l'ONU concernant la population réelle continuent de dépasser ses propres prévisions. Le rapport de l'ONU sur la population de 2014 prévoyait 11,3 millions de personnes à Shenzhen d'ici 202010, mais ce chiffre a été largement atteint en 2015, soit cinq ans plus tôt que prévu11.

Population de Shenzhen : Au-delà des attentes

Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Les prévisions sont par nature limitées et ne doivent pas être considérées comme des indicateurs de performance réelle ou future. Ces informations sont fournies à titre d’exemple uniquement et ne reflètent pas les rendements réels des placements.

Bien que nous ayons déjà constaté une forte croissance de la population urbaine à Shenzhen, nous ne nous attendons pas à ce que celle-ci ralentisse de sitôt. Les dernières prévisions de l'ONU suggèrent une croissance annuelle attractive d'environ 1,7 % entre 2015 et 203012.

Un bon exemple de projet axé sur la population dans la région de Shenzhen est le nouveau projet d'allocation des ressources en eau du delta de la rivière des Perles, en cours de construction à Guangdong, qui permettra de remédier aux éventuelles pénuries d'eau en pompant l'eau de la rivière Xijiang vers la rivière Dongjiang. Ce projet de 5 milliards USD est actuellement en cours de construction par le promoteur de Guangdong Investments.

Bangalore : De ville verte à la Mecque de l'informatique

De même, Bangalore en Inde a également connu une croissance incroyable dans l'histoire récente, atteignant le statut de mégalopole en 201513.

Au cours des trois dernières décennies, elle est passée du statut de « ville jardin » à celui de « Silicon Valley » de l'Inde.

Elle est maintenant un important centre mondial d'externalisation pour certains des plus grands acteurs des technologies de l'information (TI), compte tenu du coût compétitif de sa main-d'œuvre, de l'ampleur des services qu'elle peut offrir, ainsi que du nombre de professionnels qualifiés (en TI, en ingénierie, etc.).

Les prévisions de l'ONU pour Bangalore suggèrent que ces tendances positives de croissance se poursuivront, la ville devant croître de 3,2 % par an entre 2015 et 203014. Ce chiffre se situe dans le premier quartile des taux de croissance de toutes les villes dans le monde.

L'Inde a récemment lancé sa toute première SIIC, Embassy Office Parks REIT, en avril 2019. La SIIC nouvellement créée est par sa superficie la plus grande SIIC spécialisée en immeubles à bureaux cotée en Asie. La SIIC dispose d'un actif attrayant dans des villes comme Bangalore, avec des locataires multinationaux de grande qualité et des baux à long terme.

L'avenir est prometteur pour les actifs réels

En conclusion, la région Asie-Pacifique hors Japon devrait connaître à l'avenir des niveaux importants de croissance démographique et d'urbanisation, ce qui est de bon augure pour la demande d'Actifs réels. Étant donné que la croissance démographique a tendance à être régulière et constante dans le temps, la demande d'actifs réels restera également constante et durable à l'avenir.

Avec une combinaison de sociétés de qualité, une forte croissance démographique et des rendements attractifs, les Actifs réels restent un élément positif dans un monde d'incertitude.


Définitions :

L’indice MSCI Asia Pacific ex Japan Index est un indice pondéré en fonction de la capitalisation boursière conçu pour mesurer la performance des marchés boursiers des pays développés et émergents de la région Asie-Pacifique hors Japon.

Les Actifs réels sont des actifs physiques détenant une valeur intrinsèque en raison de leur substance et de leurs propriétés. Les actifs réels comprennent les métaux précieux, les matières premières, les biens immobiliers, les terrains, l'équipement et les ressources naturelles.

Notes de bas de page :

1 Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Perspectives mondiales d’urbanisation : La Révision de 2018. Fichier 5 : Population totale à la mi-année par région, sous-région, pays et région, 1950-2050 (en milliers)

2 Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Perspectives mondiales d’urbanisation : La Révision de 2018. Fichier 12 : Population des agglomérations urbaines de 300 000 habitants ou plus en 2018, par pays, 1950-2035 (en milliers)

3 Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Perspectives mondiales d’urbanisation : La Révision de 2018. Fichier 2 : Pourcentage de la population à la mi-année résidant dans les zones urbaines par région, sous-région, pays et zone, 1950-2050 ; et 5 comme ci-dessus

4 Source : Fichier 2 comme indiqué ci-dessus.

5 Source : Fichier 12 comme indiqué ci-dessus.

6 Source : Fichier 2 comme indiqué ci-dessus.

7 Source : Fichier 2 comme indiqué ci-dessus.

8 Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2018). Perspectives mondiales d’urbanisation : La Révision de 2018. Fichier 11b : Série chronologique de la population des 30 plus grandes agglomérations urbaines en 2018 classées selon la taille de la population, 1950-2035

9 Source : Fichier 12 comme indiqué ci-dessus.

10 Source : Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population (2014). Perspectives mondiales d’urbanisation : La révision de 2014. Rapport final : Tableau A.11. Les 30 plus grandes agglomérations urbaines classées selon la taille de la population, 1950-2030 (p. 315)

11 Source : Fichier 12 comme indiqué ci-dessus.

12 Source : Fichier 12 comme indiqué ci-dessus.

13 Source : Fichier 12 comme indiqué ci-dessus.

14 Source : Fichier 12 comme indiqué ci-dessus.

 

  • Informations Importantes

    Tous les investissements comportent des risques, dont celui d'une perte de capital. Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs. Un investisseur ne peut investir directement dans un indice. Les performances des indices non gérés ne tiennent compte d’aucuns frais ou droits d’entrée.

    Les titres de capital sont sujets à des fluctuations de cours et peuvent occasionner une perte de capital. Les titres obligataires exposent leurs détenteurs aux risques de taux d’intérêt, de crédit, d’inflation et de réinvestissement, ainsi qu'à une possible perte de capital. Quand les taux d’intérêt augmentent, la valeur des titres obligataires diminue. Les investissements internationaux sont sujets à des risques spéciaux, dont les fluctuations des devises, ainsi que les incertitudes sociales, économiques et politiques qui peuvent en accentuer la volatilité. Ces risques sont amplifiés dans les marchés émergents.

    Les opinions et les avis exprimés dans le présent document ne sauraient être interprétées comme une prédiction ou une prévision relative à la performance ou à des événements réels ou futurs, une garantie de résultats futurs, des recommandations ou des conseils. Les énoncés figurant dans ce document ne sauraient être considérés comme des recommandations d’achat ou de vente de titres. Les énoncés prospectifs sont sujets à des incertitudes susceptibles d’engendrer des évolutions ou des résultats nettement différents des anticipations exprimées. Ces informations ont été préparées à partir de sources jugées fiables mais leur exactitude et leur exhaustivité ne peuvent être garanties. Les informations et les opinions exprimées par Legg Mason ou par ses sociétés affiliées sont à jour à la date indiquée. Elles sont susceptibles d’être modifiées sans préavis et ne tiennent pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ou des besoins particuliers de chaque investisseur.

    La diversification ne saurait garantir un gain ou protéger contre une possible perte.

    La gestion active ne saurait garantir un gain ou protéger contre un repli des marchés.

    Par définition, les prévisions comportent des limites et ne sauraient être considérées comme des indicateurs fiables de la performance réelle ou future.

    Tous les investissements comportent des risques, dont celui d'une perte de capital.

    La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent peuvent aussi bien baisser qu'augmenter et les investisseurs peuvent ne pas récupérer les montants initialement investis. De plus, ils peuvent être affectés par les variations de taux d’intérêt et de taux de change, les conditions générales de marché, les évolutions politiques, sociales et économiques et d’autres facteurs variables. L’investissement comporte des risques tels que d'éventuels retards de paiements ou des pertes de revenu ou de capital. Ni Legg Mason ni aucune de ses sociétés affiliées ne garantissent un quelconque taux de rendement ou la restitution du capital investi.

    Les titres de capital sont sujets à des fluctuations de cours et peuvent occasionner une perte de capital. Les titres obligataires exposent leurs détenteurs aux risques de taux d’intérêt, de crédit, d’inflation et de réinvestissement, ainsi qu'à une possible perte de capital. Quand les taux d’intérêt augmentent, la valeur des titres obligataires diminue.

    Les investissements internationaux sont sujets à des risques spéciaux, dont les fluctuations des devises, ainsi que les incertitudes sociales, économiques et politiques qui peuvent en accentuer la volatilité. Ces risques sont amplifiés dans les marchés émergents.

    Les matières premières et les devises comportent des risques accrus, notamment du fait des conditions de marché, des conditions politiques, réglementaires, et naturelles. Ces classes d'actifs ne sont pas adaptées à tous les investisseurs.

    Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs.

    Veuillez noter qu’un investisseur ne peut investir directement dans un indice.

    Les performances des indices non gérés ne tiennent compte d’aucuns frais ou droits d’entrée.

    Informations importantes:

    Les opinions et les avis exprimés dans le présent document ne sauraient être interprétées comme une prédiction ou une prévision relative à la performance ou à des événements réels ou futurs, une garantie de résultats futurs, des recommandations ou des conseils. Les énoncés figurant dans ce document ne sauraient être considérés comme des recommandations d’achat ou de vente de quelconques instruments financiers. Les énoncés prospectifs sont sujets à des incertitudes susceptibles d’engendrer des évolutions ou des résultats nettement différents des anticipations exprimées. Ces informations ont été préparées à partir de sources jugées fiables mais leur exactitude et leur exhaustivité ne peuvent être garanties. Les informations et les opinions exprimées par Legg Mason ou par ses sociétés affiliées sont à jour à la date indiquée. Elles sont susceptibles d’être modifiées sans préavis et ne tiennent pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ou des besoins particuliers de chaque investisseur.

    Les informations contenues dans ce document sont confidentielles et exclusives. Elles ne peuvent être exploitées que par leur destinataire. Legg Mason, ses sociétés affiliées et leurs dirigeants ou employés déclinent toute responsabilité quant aux pertes résultant de l'utilisation du présent document ou de son contenu. Ce support ne saurait être reproduit, distribué ou publié sans l’autorisation écrite préalable de Legg Mason. La distribution de ce document peut faire l'objet de restrictions dans certains territoires. Toute personne qui se retrouverait en possession de ce document doit demander conseil pour en comprendre le détail et respecter, le cas échéant, ses restrictions.

    Il se peut que ce document ait été préparé par un conseiller ou une entité affilié(e) à une entité mentionnée ci-dessous du fait d’un contrôle commun ou d'une propriété commune de Legg Mason, Inc. Sauf indication contraire, le symbole « $ » représente le dollar américain.

    Ce document ne doit être distribué que dans les pays et auprès des destinataires indiqués.

    Tous les investisseurs au Royaume-Uni, clients professionnels et contreparties éligibles dans les pays de l’UE et de l’EEE à l’exception du Royaume-Uni et les Investisseurs Qualifiés en Suisse:

    En Europe (hors Royaume-Uni et Suisse), le présent document est publié par Legg Mason Investments (Ireland) Limited, dont le siège social est sis au Floor 6, Building Three, Number One, 126 Pembroke Road, Ballsbridge, Dublin 4, DO4 EP27. Enregistrée en Irlande sous le numéro 271887. Agréée et réglementée par la Banque centrale d’Irlande. 

    Au  Royaume-Uni, publié et approuvé par Legg Mason Investments (Europe) Limited dont le siège social est situé au 201 Bishopsgate, London, EC2M 3AB. Enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles sous le numéro 1732037. Agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority.

    En Suisse, ce document est émis et approuvé par Legg Mason Investments (Switzerland) GmbH. Agréé et réglementé par l’Autorité Fédérale de Surveillance des Marchés Financiers FINMA. Le représentant en Suisse est FIRST INDEPENDENT FUND SERVICES S.A., Klausstrasse 33, CH-8008 Zurich. Le service de paiement en Suisse est NPB Neue Privat Bank AG, Limmatquai 1, CH-8022 Zurich. Le prospectus, les documents d’information clés pour l’investisseur, le mémorandum et les statuts du fonds ainsi que les derniers rapports annuel et semestriel peuvent être obtenus gratuitement auprès du représentant en Suisse.

    Tous les investisseurs à Hong Kong et à Singapour :

    Ce document est fourni par Legg Mason Asset Management Hong Kong Limited à Hong Kong et Legg Mason Asset Management Singapore Pte. Limited (numéro d’enregistrement (UEN) : 200007942R) à Singapour.

    Ce document n’a été examiné par aucune autorité de réglementation à Hong Kong ou à Singapour.

    Pour tous les investisseurs de la République populaire de Chine (« RPC ») :

    Ce document est fourni par Legg Mason Asset Management Hong Kong Limited aux destinataires prévus en RPC. Le contenu de ce document n'est destiné qu'à la Presse ou aux investisseurs de la RPC qui investissent dans le Produit QDII proposé par la banque commerciale de RPC en conformité avec la réglementation de la Commission de Réglementation Bancaire de Chine. Les investisseurs doivent lire le document d’offre préalablement à toute souscription. Veuillez demander conseil auprès des banques commerciales de RPC et/ou d'autres conseillers professionnels, si nécessaire. Veuillez noter que Legg Mason et ses sociétés affiliées sont les Gestionnaires de fonds « offshore » dans lesquels seuls les Produits QDII investissent. Legg Mason et ses sociétés affiliées ne sont autorisés par aucune autorité de réglementation à mener des activités commerciales ou d'investissement en Chine.

    Ce document n'a été examiné par aucune autorité de réglementation de la RPC.

    Distributeurs et investisseurs existants en Corée du Sud et distributeurs à Taïwan :

    Ce document est fourni par Legg Mason Asset Management Hong Kong Limited aux destinataires admissibles en Corée du Sud et par Legg Mason Investments (Taiwan) Limited (Numéro d'enregistrement : (98) Jin Guan Tou Gu Xin Zi Di 001 ; Adresse : Suite E, 55F, Taipei 101 Tower, 7, Xin Yi Road, Section 5, Taipei 110, Taiwan, R.O.C. ; tél : (886) 2-8722 1666) à Taïwan. Legg Mason Investments (Taiwan) Limited opère et gère ses activités de manière indépendante.

    Ce document n'a été examiné par aucune autorité réglementaire de Corée ou de Taïwan.

    Tous les investisseurs sur le continent américain :

    Ce document est fourni par Legg Mason Investor Services LLC, courtier-négociant enregistré aux États-Unis qui comprend Legg Mason Americas International. Legg Mason Investor Services, LLC, membre de la FINRA et de la SIPC, et toutes les entités mentionnées sont des filiales de Legg Mason, Inc.

    Tous les investisseurs en Australie et Nouvelle-Zélande:

    Ce document est publié par Legg Mason Asset Management Australia Limited (ABN 76 004 835 839, AFSL 204827) (« Legg Mason »). Son contenu est confidentiel et exclusif. Il est uniquement destiné à Legg Mason, et à ses clients ou prospects auxquels il a été transmis. Ce contenu ne peut pas être reproduit ni distribué à toute autre personne, sauf aux conseillers professionnels du client.

    © 2018 Legg Mason Investor Services, LLC, membre de la FINRA et de la SIPC. Legg Mason Investor Services, LLC est une filiale de Legg Mason, Inc.